L’artisanat de la poterie est emblématique du petit village alsacien de Soufflenheim depuis deux siècles. Des prestigieux céramistes y produisent des plats, des bols, des tasses, des objets décoratifs ainsi que des ustensiles surtout destinés à la cuisson de recettes traditionnelles alsaciennes (coq au riesling, baeckeoffe, kougelhopf, Osterlammele), les terrines et moules de Soufflenheim. Dans les années 1970, on comptait une trentaine de potiers qui employait 1 500 personnes avec la volonté de conserver la tradition alsacienne. À partir des années 2000, avec les changements de mode de consommation et la concurrence étrangère asiatique, certaines des manufactures ont malheureusement fermé.