La première faïencerie de Salin (jura) s’installe en 1857 dans l’ancien couvent des capucins vendu après la révolution. Elle s’agrandit peu à peu et se spécialise dans la production de céramique de cuisine et de service décoré. Au début du XXème siècle, le fils du directeur de la faïencerie de Longchamps prend les rennes de la manufacture. Elle acquiert alors une prestigieuse notoriété et gagne une médaille d’or à l’exposition internationale des arts décoratifs et industriels modernes de Paris.

Finalement, la faïencerie de Salin sera intégrée en 1968 à la faïencerie de Sarreguemines.