HBCM :

La faïence de Creil est une production céramique de l’Oise fondée en 1797. Cette manufacture est reconnue car elle exploita les recettes de la “faÏence anglaise” , les techniques du mélange de silex calciné et broyé avec la pâte de faïence traditionnelle donnant une faïence plus fine. En 1920, le groupe Creil-Montereau est repris par la Manufacture de Choisy-le-Roi, propriété d'Hippolyte Boulenger. Les produits sont alors marqués du sigle HBCM (Hippolyte Boulenger Creil Montereau). La faïencerie de Montereau ferme définitivement en 1955.

Sarreguemines :

La manufacture Digoin Sarreguemines a été fondée en 1790. Dès 1800, Napoléon Ier devient l’un de ses meilleurs clients. Très vite, la manufacture prend une dimension industrielle grâce à l'utilisation de techniques modernes permettant l’impression d’un décor à l’infini et l’élaboration d'un produit nouveau : la faïence “opaque”. Parmi les styles produits par Sarreguemines on retrouve les majoliques, les grès historisants ou encore le style rocaille. En 1871, suite à l’annexion de la Moselle à l’Allemagne, deux nouvelles usines sont construites en France à Digoin et à Vitry-le-François.