Les assiettes sont signées Gien Godin Editeur, 40 rue Paradis PARIS. Il s’agit du nom et du lieu du distributeur de l’époque, André Godin. La rue Paradis était au XIXème siècle surnommé la “rue du cristal”. En effet, de nombreux artisans spécialisés en faïence, porcelaine et cristal se sont installés en masse dans cette rue, de fait de sa proximité avec la gare de l’Est qui permettait d’acheminer facilement la faïence en provenance de Lorraine.